Caye Caulker, court mais intense

Écrit par Rita Berrada.

« Je vais au Belize », « Quoi ? Le Brésil ? », « Non, non, Belize », « C’est quoi ce truc ? » Ca commence souvent comme ça la discussion autour du voyage au Belize J

C’est vrai que le Belize, ce n’est pas très connu.  Je n’en avais moi-même jamais entendu parler avant de rencontrer une Belizienne aux Philippines en 2011, qui m'a parlé de son pays et m’a donné envie d’aller découvrir sa merveilleuse barrière de corail et ses plages. J’ai alors découvert que c’est un petit pays, situé entre le Mexique et le Guatemala, sur la mer des Caraïbes. Donc, je gardais l'idée d'aller à cet endroit inconnu dans un petit coin de ma tête, jusqu'à ce que l'occasion se présente: ce voyage en Amérique latine en 2014. Bon, le Belize n’est pas vraiment l'Amérique latine en fait, puisque la langue officielle est l'anglais et non l’espagnol, pays membre du Commonwealth, son chef de l'Etat étant la reine Elizabeth 2. Mais comme je passais par le Mexique, la proximité géographie étant idéale.

Le Belize ce n’est pas très connu aussi parce que c’est le deuxième plus petit pays d'Amérique centrale en termes de superficie, et le pays le moins peuplé (moins de 350 000 habitants).

Ceci dit, parmi les plongeurs, le pays est connu pour être une destination de classe mondiale, et son "Blue Hole", un beau gouffre marin offrant de magnifiques prises de vue aérienne est certainement le hot spot ici.

Blue Hole

Ayant prolongé un peu mon séjour au Mexique, je n’ai finalement passé que cinq jours seulement au Belize, pas assez bien sûr pour bien explorer, mais assez pour avoir un premier petit aperçu ;).

D’abord, pour arriver à Belize, ça a été un sacré voyage ! La frontière avec le Mexique est à quelques kilomètres seulement (moins de 50) à partir de Bacalar où je me trouvais, mais le trajet pour atteindre les principaux point d’intérêt cad les îles est assez long ! Il faut d’abord se rendre au poste frontière Mexicain (via Chetumal), puis parcourir le trajet entre la frontière Belizienne et Corozal, une petite ville à Belize, puis prendre un petit coucou pour un vol mémorable entre Corozal et San Pedro puis un bateau jusqu’à Caye Caulker, enfin arrivée à destination ! J

Le vol entre Corozal et San Pedro étant vraiment mémorable ! Sans le savoir du tout, je me suis retrouvée sur un petit avion à 4 places : le pilote + 3 passagers. Nous n’étions que 2 passagers, donc j’étais devant à côté du pilote. Au programme, sensations fortes garanties et vues imprenables sur la mer des Caraibes. Le tout pour 67 US $ seulement, avec la compagnie Tropicair ;) Je me suis crue sur un jet privé !

jet

J’ai décidé de passer tout mon séjour sur Caye Caulker. Une fois sur place, comme j’'avais un plâtre au bras (lire ici pour en connaître plus sur la gamelle) j’ai passé pas mal de temps à me reposer et récupérer de mes douleurs. La plongée sous-marine a été assez compliquée dans mon état et aussi c’est super cher (dans les 200 US $ pour une journée), et quand je me suis finalement décidé à survoler le « Blue Hole » pour profiter de la vue aérienne, j’ai eu le droit à un temps bien nuageux, c’est donc tombé à l’eau. Au final, en gros, je n’ai rien fait de ce que je comptais faire à Belize (à savoir le Blue Hole et la plongée),  mais j’ai quand même réussi à profiter un peu de mon séjour J

Caye Caulker est une toute petite île (seulement 8 km2 et environ 1300 habitants), super décontractée, avec un esprit reggae hyper cooool.  Avec un anglais très local, les béliziens ne manquent aucune occasion de vous rappeler la devise : « Go Slow Maaaan », en gros « y a pas le feu » J L'atmosphère ici, est vraiment différente du voisin mexicain, il y a un air de Jamaïques, même si je n’ai pas été en Jamaïques, et on se sent vraiment dans les Caraïbes)

L'île est si minuscule (1 km environ d’est en ouest), qu’on peut la parcourir entièrement à pied et être en mesure de regarder le lever du soleil d'un côté et le coucher du soleil de l'autre côté, magnifique!

CC2     CC 1

 

CC3     CC4

J’ai passé de très bons moments là bas, avec une ami taiwanaise, Iris, que je rencontrée quatre mois avant au Pérou. J’ai aussi retrouvé à Caye Caulker, mon nouvel ami tchèque Lad qui était avec moi le jour où j’ai eu mon accident au Mexique.

ouf

Nous avons été tous ensemble pour une merveilleuse journée de snorkeling sur un voilier, faisant plusieurs stops dans la réserve marine de Hol Chan. C’était vraiment incroyable !! Une eau tellement transparente, de magnifiques coraux, des milliers de poissons, des dizaines de raies, des requins et des tortues au milieu desquels on nageait comme des enfants impressionnés !

J’ai pris ce tour de snorkeling avec « EZ Boy Tours », que je recommande vivement : super professionnels et le service au top. En plus, tous les gars qui y travaillent, ont été vraiment adorables avec moi, soignant mes plaies à la main quotidiennement avec de l’aloé vera fraîchement cueillie, super efficace !

SNORKELING BELIZE

Au final, je ne suis pas restée longtemps au Belize, mais j’y ai passé un merveilleux séjour grâce à toutes ces belles personnes que j’ai rencontrées et des moments magiques comme mon vol en jet privé ou ma journée de snorkeling en voilier. 

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.