C’est parti pour l’aventure !!

Écrit par Rita Berrada.

25/08/14, veille de mon voyage, nuit blanche, c’est désormais un rituel…

Bon généralement je finis par m’effondrer pour une petite sieste d’une ou deux heures dans la nuit mais la, même pas !

Je boucle ma valise le matin même du départ, elle est plus lourde que ce j’aurai voulu (14 kg), mais je n’ai plus tellement le tps de me poser des questions.

Aziza et Mima m’accompagnent à l’aéroport, Mima (ma petite nièce) a presque appris les pays où je vais, surtout Cuba et le Péro (avec un o), trop mignonne ! <3 

Ça y est c’est le moment de partir

Image00001

La séparation se passe de manière civilisée J mais j’avoue que ça commence à faire beaucoup d’au revoirs. Les jours précédents, j’ai pu prendre des cafés, repas, avec mes amis, famille…avec à chaque fois des moments assez intenses, beaucoup d’émotions tout ça !! Merci à tous pour ces moments précieux.

Au revoir

A peine montée dans l’avion pour Madrid que je m’écroule, avant même qu’il décolle, sommeil profond, je ne saurais même pas dire combien de temps a duré le vol !!

Longue escale à Madrid, j’en profite pour manger un morceau (un sandwich au Mancheggo, miaaaam), et me poser pour une petite session de travail, car oui, vous n’êtes pas au courant, mais j’ai un nouveau boulot : je suis bloggeuse !! J

Sérieux, moi je dis qu’avec le temps que ça prend de tenir un blog à jour et la détermination que ça demande, pour pas se décourager à chaque problème technique qui apparaît, ça devrait être payé ce truc ! J

Anyway, cette petite session me permet de découvrir tous les messages que je continue de recevoir, sur facebook, sur le blog, par mail….tout plein d’encouragement, de vœux, tellement d’engouement et d’enthousiame..WAW ! ça rebooste à fond ! Ca fait chaud au cœur !

En fait, le seul exemple qui me vient en tête pour décrire un peu ce que ça fait, c comme le jour de votre anniversaire : c’est un jour spécial où tout le monde à une petite pensée pour vous, un mot gentil, un sourire, une petite attention ; il y a de la joie et de la bonne énergie…Ben là c’est pareil, en plus intense parce que ça ne dure pas qu’une journée J c top ce truc ! Bref, fan club, merci ! J

En fait, c’est la première fois que j’expérimente un partage aussi large et je suis hyper surprise de voir autant de retours, franchement ça fait plaisir ! J’ai l’impression qu’il y a une petite communauté qui voyage avec moi, c’est super chouette, mrahba bikoum !!

Bref, revenons à nos moutons, avec toutes ces émotions, je ne sens absolument pas les heures passer bien sûr et il est déjà temps d’embarquer pour Lima. Ceci dit, la fatigue physique commence à se faire ressentit : ça fait 36h que je suis réveillée et mes yeux me font littéralement mal…

L’avion, franchement, le pire long courrier que j’ai vu en terme de service (en même temps c’est la première fois que je teste une compagnie européenne), il n’y a pas d’écran individuel pour voir les films (12h de vol je rappelle) ; bon en tant normal j’aurai trouvé ça scandaleux, vu mon état de fatigue, ça n’a aucune importance parce que de toutes les façons makayene la film la jouj, n3asss ou basta ! J

Les seuls moments où j’ai ouvert les yeux c’était pour les repas (ben oui, faut quand même reconnaître les choses importantes ! J) Ben franchement, j’aurai mieux fait de les garder fermées, côté bouffe, rien à voir non plus, circulez !

Bon le plus important dans tout ça c’est quand même d’arriver sain et sauf, je comprends que c’est le cas quand j’entends les passagers applaudir à l’atterrissage, et moi qui croyais que c’était que les marocains qui faisaient ça ! J

Lima chez une péruvienne, un atterrissage royal !!

Écrit par Rita Berrada.

J’ai pas mal tendance à croire à la bonne étoile quand je voyage. Pour ma première étape, Lima, il se trouve que j’ai été très gentiment invitée par Claudia, une amie d’une amie (merci Selma !!) à m’installer chez elle quelques jours pour visiter Lima.

Claudia a même arrangé un taxi pour venir me chercher à l’aéroport, et c’est ainsi que dès que j’ai mis le pied au Pérou, j’étais déjà royalement accueilli par Senior Jorge qui m’accompagne jusqu’à la porte de l’appartement pour me montrer comment fonctionnent les clés…

Là je trouve un petit mot de bienvenue de Claudia. Son appartement est super, grand, lumineux et me petite chambre est super mignonne, j’ai mm ma propre sdb, bref grande classe !

Je suis tellement OUT, je mets quelques temps à remettre les idées en place, commençons par le plus urgent : manger !! Après une petite inspection de la cuisine, je me fais une petite omelette avec des toasts grillés, après l’épisode de la famine dans l’avion, qu’est ce que j’ai trouvé ça bon !! J Une bonne douche plus tard et je suis enfin opérationnelle ;)

chbre

appart

La suite du séjour avec Claudia, un pur bonheur, elle me donne toutes les instructions pour me balader de façon safe dans Lima en journée pendant qu’elle travaille ; dès qu’elle finit sa journée, elle passe me chercher (eh oui elle a même une voiture ;)) et on va se balader, elle me fait découvrir de supers restaurants à Lima, on papote de tout plein de choses, je rencontre ses parents, ses amis, tout le monde est hyper chaleureux, souriant, curieux, c’est un vrai plaisir ! Bref une vraie chance d’avoir eu cette opportunité de commencer le séjour de façon très typique sans passer par la case touriste.

claudia 2   familia  claudia 1

C’est d’ailleurs pour ça que je suis restée autant de temps à Lima : 5 jours, parce que Claudia m’a proposé de passer le WE ensemble et qu’une invitation comme celle-ci ne se refuse pas ! Parce que sinon Lima, c’est plutôt une étape de passage, 2 jours max, surtout pour quelqu’un comme moi qui n’est pas super fan des grandes métropoles (il y a quand même des exceptions, mais bon, disons que de manière générale ce ne sont pas les grandes villes qui me font le plus vibrer). Et puis c’est pas plus mal de commencer sur un rythme assez lent, tranquille, sans courir de partout.

Lima ou le chaos des grandes villes

Écrit par Rita Berrada.

Lima, c’est des bouchons à ne pas en finir ! 1h45 de trajet pour parcourir les 25 km qui séparent l’aéroport du centre ville, autant dire que j’ai eu le temps de faire une bonne sieste. Des bus et des taxis de partout, de toute taille…

bus     mini taxi

Des centres commerciaux partout, absolument partout. Des casinos qui pullulent à tous les corners. Des petites échoppes sur roulettes de friandises, des vendeurs de chewing um, de churros…

c coml     casino

Actu du moment, les élections des maires je crois qui va bientôt avoir lieu, du coup, on a le droit PARTOUT à des pancartes énormes avec leurs sourires colgate.

lections

Bref, la frénésie habituelle des grandes villes qui peut vite vous donner le tournis.

Lima c’est aussi 8 millions d’habitants, une certaine paranoia quant à la sécurité, ici on ne prend pas un taxi dans la rue, on appelle une compagnie conventionnée, on pose son sac par terre dans la voiture et pas sur le siège passager, les gars de la sécurité se baladent avec des flingues à la main, il y a des barbelés partout, tout est fermé à double et triple tour, enfin voilà, le ton est donné !

Pour la météo, il fait très très souvent gris, nuageux, voir brumeux, mais de temps en temps un micro climat vous colle un grand sourire aux lèvres en vous offrant un ciel bleu et un soleil radieux dont il faut profiter car ça ne dure jamais trop longtemps. Lima, c’est aussi super humide, mais l’humidité reste dans l’air, car il ne pleut que 5 à 6 mm par an !

Best of de Lima

Écrit par Rita Berrada.

Chaos à part, il y a pas mal de belles choses à voir :

Miraflores, un quartier assez moderne avec des parcs, des jardins bien taillés, et surtout une très jolie vue sur la mer. Malgré le mauvais temps, les couleurs restent très belles je trouve.

miraflores    miraflo

Barrancao, où nous avons été de nuit, malheureusement je n’arrive pas à réussir des photos de nuit, mais j’ai vraiment bcp aimé ce petit quartier, hyper typique, avec des petites ruelles en pavés, bordées de restaurants, le tout sur une petite colline ; ça a beaucoup de cachet et de charme j’ai trouvé.

Huaca Pullana, bon ça c’était ma BA culturelle J (pour ceux qui ne le savent pas, je suis une mordue d’histoire ! ironique of course !) Bon ce que j’ai retenu tout de même (parce que j’ai même eu droit à une visite guidée !) : c’est une pyramide cérémoniale de la civilisation pré inca, horizontale et non verticale, où le sacrifice suprême aux dieux c’était « d’offrire » des femmes (heureusement que les choses changent !). Ca a été construit à la main, brique par brique, les travaux d’exploration et de conservation sont toujours en cours. 

huaca     huaca 2

Il y a un resto à l’intérieur où vous pourrez manger du cuy : cochon d’inde si le cœur vous en dit. Cette petite visite me permet de rencontrer aussi pour la première fois le lama (blanc) et le Alpaca son cousin (marron, plus petit), trop mignons, même si bon il faut pas trop les énerver sinon ils vous crachent dessus ! 

lama     alpaca

Ce que j’ai trouvé intéressant surtout c’est le contraste entre les ruines (datant entre 800 et 1 000 ans ap. J.-C) et la ville moderne juste autour.

contraste 1     contraste 2

Le centre historique : Très charmant avec sa Plaza de Armas, entourée de la cathédrale, du gouvernement, jardins… Ce jour là, c’était en plus le jour de la fête de Santa Rosa de Lima qui est la patronne de la Police, donc je pense que niveau safety, on pouvait être tranquilles vu que tous les flics étaient dehors ! J Il y avait pas mal de monde, une procession, de la musique live, ambiance festive, très agréable.

armas     flics

couvent 4On visite quelques cathédrales… Gros gros coup de cœur pour le couvent Santo Domingo, datant du 16ème siècle. Des couleurs sublimes, une très belle mosaïque en pans de murs entiers, des belles colonnes et arcades, des bancs en bois magnifiques, un temps radieux, une ambiance mystique avec les chants religieux, le calme… ça donne envie de faire une petite retraite yoga/ méditation ;) Bref c’était un tout magnifique ! 

couvent 6

couvent 1     couvent 5

Bon les explications du guide sur la vie de Santa Rosa, San Martin y San Juan, j’avoue que je n’ai pas tout suivi, tbarkellah 3lihoum ou llah irehmhoum ou safi J

Très belle bibliothèque aussi, avec une collection de 25 000 livres anciens et précieux, qui me fait penser je ne sais pas pourquoi à Harry Potter.

BIBLIO

Passage rapide devant la Plaza San Martin, jolie aussi, même si bcp moins charmante que la Plaza de Armas.

san martin

J’aime beaucoup aussi les façades colorées, les bâtiments coloniaux, qu’on trouve d’ailleurs pas qu’en centre ville mais aussi un peu partout.

     color   couleur

Callao, comme un Dar Bouazza de Casa, petite banlieue de Lima avec une très jolie jetée ; le ciel bleu n’est malheureusement plus au RDV, mais ça reste très mignon, on peut même faire un petit tour en barque si le temps s’y prête ; c’est tranquille, loin du brouhaha de Lima, j’aime bien ! Le petit port est super charmant, les amoureux sont posés en face de la mer…

 PANO CALLAO

callao 2     callao 3

Les marchés :

Inka Plaza : je tombe sur ce marché par hasard, une espèce de grande gallerie avec plein de petits magasins hyper tranquilles, très peu fréquentés, qui vendent de l’artisanat : des vêtements, des chapeaux, des sacs, aux couleurs vives péruviennes, j’adore ! 

MARKET 1     MARKET 2

surquillo 2Le Mercado de Surquillo (des fruits, des légumes, des jus pressés sur place, des noix, de la viande, des étales de fromage et de pain…ça grouille de monde, ça donne vachement envie ! Je craque pour des noix de pécan et des jus, le 1er : mandarine et granadilla (ce n’est pas de la grenadine, c’est un fruit local, super bon !) ; le 2ème, j’ai choisi un nom au hasard sur la carte, il se trouve que c’était de la banane et d’autres fruits mélangés à de la bière brune bien amère J ce sont les risques du jeu de la découverte !

surquillo 1

Des voitures de collection trop belles !! Celles qui vous donnent envie d’aller faire des road trip vers d’autres époques ;)

voit     voitures

Il y a de l’amour dans la rue, plein de couples (surtout de jeunes) partent spontanément dans leurs effusions de kiss kiss en plein milieu de la calle, why not ! J C’est mieux que de tirer la tronche c’est clair !

Une fois que j’ai quitté Lima, je découvre grâce à la petite vidéo touristique diffusée dans le bus, qu’il y a même un « Parque del Amor », que j’ai malheureusement raté, en même temps, ça n’aura peut être pas été super fun de se retrouver seule au milieu de tous ces couples J. Anyway, ce parc est dédié à tous les amoureux, et est un très bon spot romantique pour voir le lever et coucher de soleil, avec une très belle vue sur la mer. Entouré de bancs colorés, il abrite en son centre une sculpture « el beso » représentant l’étreinte charnelle de deux amoureux. La tradition veut à présenter que les nouveaux mariés viennent dans ce parc pour seller leur union. Par ailleurs, le jour de la saint valentin, il y a un grand rassemblement dans ce lieu, avec même le concours du plus gros baiser J Comme quoi, mon observation sur l’amour n’était pas complètement farfelue ! Ci-dessous 2 photos empruntées du web.

vue amor     beso

Et puis il y a eu la super rencontre avec Planet Khmissa qui s’est ajouté aux bons moments passés dans cette ville.

Enfin, le bus, pas spécialement à Lima d’ailleurs, mais les bus longue distance ici c’est la grande classe ! Enregistrement des bagages, qu’ils se chargent de mettre en soute en contre partie d’un reçu ; choix du siège, embarquement, service à bord avec encas offert, wifi on board (bon ça marche pas très bien, mais ça fait classe qd mm de l’ajouter aux services J), sièges inclinables à 140°, consignes de sécurité et film diffusés sur écrans. C’est limite mieux que le pauvre vol Iberia que j’ai pris entre Madrid et Lima ! J

 

    

 

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.