Lima ou le chaos des grandes villes

Écrit par Rita Berrada.

Lima, c’est des bouchons à ne pas en finir ! 1h45 de trajet pour parcourir les 25 km qui séparent l’aéroport du centre ville, autant dire que j’ai eu le temps de faire une bonne sieste. Des bus et des taxis de partout, de toute taille…

bus     mini taxi

Des centres commerciaux partout, absolument partout. Des casinos qui pullulent à tous les corners. Des petites échoppes sur roulettes de friandises, des vendeurs de chewing um, de churros…

c coml     casino

Actu du moment, les élections des maires je crois qui va bientôt avoir lieu, du coup, on a le droit PARTOUT à des pancartes énormes avec leurs sourires colgate.

lections

Bref, la frénésie habituelle des grandes villes qui peut vite vous donner le tournis.

Lima c’est aussi 8 millions d’habitants, une certaine paranoia quant à la sécurité, ici on ne prend pas un taxi dans la rue, on appelle une compagnie conventionnée, on pose son sac par terre dans la voiture et pas sur le siège passager, les gars de la sécurité se baladent avec des flingues à la main, il y a des barbelés partout, tout est fermé à double et triple tour, enfin voilà, le ton est donné !

Pour la météo, il fait très très souvent gris, nuageux, voir brumeux, mais de temps en temps un micro climat vous colle un grand sourire aux lèvres en vous offrant un ciel bleu et un soleil radieux dont il faut profiter car ça ne dure jamais trop longtemps. Lima, c’est aussi super humide, mais l’humidité reste dans l’air, car il ne pleut que 5 à 6 mm par an !

Comments

  • No comments found
Please login to comment

Visit the new site http://lbetting.co.uk/ for a ladbrokes review.